Et si les OBNL disaient les vraies affaires dans les demandes de subvention ?

Nous avons tellement aimé le ton décapant de ce blog que nous avons joint son auteur pour obtenir la permission de le partager avec vous. Le voici !

Il y a un déséquilibre fondamental entre les bailleurs de fonds et les OBNL qui cherchent du financement. Et ce déséquilibre fausse considérablement la communication.

Dites-vous la vérité lorsque vous rédigez une demande de subvention?

Oui ? Non? Oui et non?! Normal… Ce n’est pas que les OBNL « ne disent pas la vérité » lorsqu’ils remplissent ces formulaires. C’est plutôt qu’ils sont habitués de dire aux bailleurs de fonds… exactement ce qu’ils veulent entendre. Nuance!

Des collègues ont imaginé ce que pourraient être ces réponses si nous disions le fond de notre pensée. Houlà! Le résultat est plutôt amusant! Nos collègues, eux, vous comprendrez pourquoi, préfèrent rester anonymes. Donc, nos excuses pour le ton sarcastique de ce blog. Le secteur des OBNL est sur les dents depuis quelque temps et la vérité est toujours un peu choquante.

En quoi la conception de votre programme est-elle innovatrice ? « Nous avons conçu un programme innovant de A à Z.  Sa conception est intuitive, l’approche utilisée n’a aucun précédent et ses résultats sont totalement incertains.  Nos services sont aussi très utilisés mais nous ne savons pas par qui. L’année dernière vous nous aviez appuyés et comme votre priorité est de soutenir des projets innovateurs, nous vous proposons à peu près le même projet. Ça vous va? Svp, veuillez envoyer de l’argent. »

Quel pourcentage de vos fonds attribuez-vous à vos frais généraux ? « Excellente question. Un pourcentage ridicule. Mais notre stratégie est de désinvestir systématiquement dans les ressources humaines, la gestion et la collecte de fonds de façon à obtenir exactement le pourcentage de frais généraux que vous voulez voir apparaître dans cette demande!  Svp, veuillez envoyer de l’argent. »

Comment assurerez-vous la pérennité de votre programme après que les fonds soient épuisés ? Nous nous tournerons vers d’autres bailleurs de fonds pour vous permettre de nous oublier un moment. Cela nous demandera beaucoup de temps et d’énergie pour essayer de les convaincre eux aussi mais on ne peut pas passer son temps à offrir des services, non? Généralement, après une année ou deux, nous frapperons de nouveau à votre porte. Coucou!  Svp, veuillez envoyer de l’argent. »

Établissez-vous des partenariats avec d’autres organismes du secteur ? Tout à fait! Nous avons un accord tacite avec d’autres OBNL pour rédiger des lettres désespérées de dernière minute en appui à des demandes de subvention comme celle-ci.  Aussi, de temps en temps, nous allons prendre un verre ensemble, surtout lorsque nous n’obtenons pas le financement. Svp, veuillez envoyer de l’argent. »

Comment utiliserez-vous les fonds si vous obtenez cette subvention ? Honnêtement, cet argent déjà dépensé! Il faut payer le loyer, l’électricité et les salaires pour que les membres de notre personnel puissent travailler et nourrir leur famille. Mais puisque nous savons que vous ne nous laisseriez pas utiliser vos fonds pour ces choses futiles, nous vous répondrons qu’il a été utilisé uniquement pour ce que vous voulez financer. Nous nous tournerons ensuite vers d’autres bailleurs de fonds en leur répétant la même chose.  Au final, nous gaspillerons des centaines d’heures chaque année pour savoir qui a payé quoi, un temps précieux qui aurait pu servir à donner des services. Svp, veuillez envoyer de l’argent sans compter.

Quelle est la structure de leadership de votre organisation ? Elle est unique. En raison du manque criant de personnel, notre directeur général jongle avec trop de balles et en échappe inévitablement « quelques-unes ». Notre conseil d’administration fait aussi de l’ingérence au niveau du personnel. La personne qui tient tout ça ensemble est Lydia, notre directrice des opérations. Mais Lydia vient d’être congédiée faute de fonds parce que personne ne veut financer des choses aussi futiles que les opérations courantes ou la collecte de fonds. Svp, veuillez envoyer de l’argent pour acheter un cadeau d’adieu à notre regrettée Lydia.

Comment votre organisme encourage-t-il le changement organisationnel et la concertation ? Nous ne sommes pas très portés sur le changement organisationnel ni sur la concertation car nous avons à peine de quoi survivre. Nous avons trop de travail pour assister ces innombrables réunions. En fait, nous croyons que ces efforts ont bouffé tout le financement disponible dans le coin.  Svp, veuillez envoyer de l’argent additionnel pour que nous puissions nous concerter ou cessez de nous demander de nous concerter.

Quelles sont vos autres sources de financement potentielles pour ce projet ? Vous trouverez plus bas une longue liste de bailleurs de fonds auxquels nous nous adressons.  Sincèrement, nous ne pensons pas avoir de très grandes chances avec la plupart d’entre eux. Par contre, cela nous fait mieux paraître à vos yeux. La plupart d’entre eux n’investieront pas un sous tant que quelqu’un ne fera pas le premier pas.  Êtes-vous cette personne? Svp, soyez le premier à envoyer de l’argent.

Si vous ne recevez qu’une subvention partielle, mettrez-vous en œuvre quand même ce programme?  Probablement. Les besoins sont tellement grands! Mais ce ne sera pas le programme que nous avions envisagé. Nous devrons couper des composantes, ne pas engager tout le personnel prévu et diminuer l’offre de services.  Mais si c’est notre seul choix, nous accepterons votre subvention partielle avec un pincement au cœur. Puis, certaines nuits d’insomnie, les yeux hagards, fixant le plafond et sentant glisser une larme sur les rides de nos tristes visages éclairés faiblement par la lune, nous imaginerons ce qui aurait pu être.  Svp, envoyez de l’argent. »

Comment évaluerez-vous ce programme ? Puisque nous n’avons pas assez d’argent pour établir un processus formel d’évaluation avec un expert externe, nous demanderons à  Édouard de bricoler un sondage de son cru. Édouard est notre étudiant stagiaire en travail social. Au commencement et à la fin du programme, nous utiliserons son sondage et nous présenterons un tas de chiffres et de pourcentages pour impressionner la galerie!  Ce n’est pas très rigoureux à cause des nombreux biais expérimentaux, variables corrompues et autres sources de contamination, mais cela devrait être suffisant pour vous convaincre. Svp, veuillez envoyer de l’argent pour acheter un cadeau de départ à Édouard à la fin de son stage.

Comment la communauté sera-t-elle transformée par cette subvention ?  Ha! Ha! Ha!  Celle-là, c’est la meilleure. Il s’agit d’une demande de subvention de 5000 $ !! Et les gens disent que les bailleurs de fonds n’ont pas le sens de l’humour ! Ce 5000 $ va nous permettre de payer six semaines de loyer, ce qui signifie que nous allons au moins rester ouverts durant cette période. Et vous voulez savoir tout ce qui va être réalisé durant ces six semaines, c’est bien ça ? Veuillez ajouter trois zéros si vous voulez vraiment voir une transformation.

À part envoyer de l’argent, que pouvons-nous faire pour vous soutenir ? Svp, présentez-nous à d’autres bailleurs de fonds pour qu’ils puissent aussi envoyer de l’argent. Ça presse.

J’espère que vous avez apprécié la lecture de cet article. C’est uniquement en étant franc et ouvert les uns avec les autres que nous pourrons espérer améliorer le monde ensemble.

———–

Un grand merci à Vu Le pour nous avoir autorisés à reproduire son article. Nous apprécions son style impertinent et son regard rafraîchissant sur le secteur. Vous pouvez vous inscrire à ses blogs hebdomadaires et lire d’autres articles tout aussi pertinents.

 

Crédit : nonprofitaf.com

Previous

Next