Exprimez un peu d’amour !

Il est fascinant de penser que plus de la moitié des 161 000 OBNL canadiens n’ont pas de personnel rémunéré et comptent uniquement sur leurs bénévoles.

Si vous pensez à vos débuts en tant qu’organisme, il est plus que probable que votre histoire repose sur le formidable travail d’une poignée de bénévoles qui cherchaient à créer une communauté décidée à apporter des solutions à un problème identifié dans la société.

Du sérieux conseil d’administration bénévole qui veille bon an mal an aux destinées de votre organisme aux étudiants pleins de pep qui veulent acquérir une certaine expérience en « collecte de fonds », toutes ces généreuses personnes donnent une impulsion vitale à une multitude d’OBNL. Le Canada regroupe actuellement plus de 12,7 millions de bénévoles qui sont le carburant du changement.

La Semaine nationale de l’action bénévole se déroulera du 19 au 25 avril 2020. Marquez ces dates au crayon rouge fluo sur votre calendrier car elles sont importantes. Voici pourquoi :

  • Vos bénévoles sont très probablement aussi des donateurs. Dans un récent sondage Léger effectué pour le RABQ auprès de 2000 bénévoles à travers le Québec, 68 % d’entre eux ont déclaré faire des dons à l’organisme auquel ils consacrent aussi temps et énergie. Il est important de souligner l’impact financier que les bénévoles ont sur votre organisme. Ils donnent parce qu’ils sont convaincus que cela améliore les choses. Ce qui nous amène directement au prochain point.
  • Vos bénévoles peuvent devenir de grands ambassadeurss’ils reçoivent une formation appropriée et utilisent les bons outils. En apprenant à mieux les connaître grâce à des sondages et des groupes de discussion, vous pourrez identifier ceux qui pourraient devenir les meilleurs ambassadeurs de votre organisme. Fournissez-leur les bons arguments, des trousses de présentation bien ciblées, des occasions de vous mettre en valeur et ceux-ci vous étonneront en vous ouvrant bien des portes. D’autre part, n’oubliez pas que vos bénévoles connaissent beaucoup, sinon toutes les facettes de votre organisme. Si vous n’établissez pas des processus rigoureux et une approche proactive, un bénévole pourrait involontairement divulguer certains aspects de votre organisme qui pourraient ternir votre réputation.
  • Vos bénévoles ont besoin de rester motivés. Ne les tenez pas pour acquis sinon vous pourriez vous retrouver en pénurie de main-d’œuvre pour votre prochain événement de collecte de fonds ou n’avoir pas le quorum lors d’une réunion de votre conseil. Il est important de savoir ce qui motive vos bénévoles actuels et d’identifier ceux et celles dont les compétences correspondent le mieux à certaines tâches. Une récente enquête suggère que les 5 raisons principales pour lesquelles les gens donnent de leur temps sont :
      • Contribuer à leur communauté
      • Utiliser leurs qualifications et leur expérience
      • Soutenir une cause qui les touche directement
      • Créer des liens et rencontrer des gens
      • Améliorer leur santé et leur bien-être

Savez-vous ce qui motive vos bénévoles et comment mieux orienter cette formidable générosité? La valeur qu’ils ajoutent à votre travail et à votre mission dépend de la façon dont ils sont formés, supervisés, évalués et appréciés. Alors célébrez avec eux durant la Semaine nationale de l’action bénévole, du 19 au 25 avril ! Voici quelques idées :

  • Utilisez votre infolettre, votre blogue ou vos canaux de médias sociaux pour mieux connaître le profil des différents bénévoles de votre équipe. Selon le temps et les ressources disponibles, vous pouvez faire une entrevue en personne ou au téléphone, répondre à quelques questions par courriel, ou leur demander d’écrire quelque chose de personnel sur leur expérience de bénévolat. Non seulement cela deviendra un outil de recrutement, mais cela vous permettra de demeurer présent à l’esprit de donateurs potentiels.
  • Les bénévoles veulent connaitre l’impact de leurs efforts. Près de 80 % des bénévoles interrogés par Bénévoles Canada ont déclaré qu’ils voudraient être reconnus ou remerciés en entendant parler de la façon dont leur travail améliore les choses. On parle ici d’une communication sincère, authentique et personnalisée. Une franche poignée de main ou une petite carte personnalisée relatant par un exemple comment ce bénévole a contribué positivement à un événement ou à un programme sont des façons efficaces de le remercier. Cela exige coordination et organisation, pas simplement « un budget d’appréciation des bénévoles » visant à célébrer vos héros du quotidien. Une simple recommandation Linkedin peut aider à ce qu’un bénévole se sente apprécié.
  • Tout repose sur la communauté. Rappelez-vous que la première motivation des bénévoles est de contribuer à leur communauté. En leur offrant des occasions de créer des liens dans des repas-partage, des pique-niques ou des activités de plein air où nourriture, rafraichissements et encouragements sont de la partie, votre organisme rejoint une de leur motivation clé qui est de participer activement à une communauté vivante.

Les bénévoles devraient être au sommet de votre liste quand vient le temps d’exprimer de l’appréciation. Si vous voulez témoigner d’une certaine reconnaissance aux personnes qui ont le plus grand impact sur la santé de votre organisme, alors faites-le bien ! Commencez à planifier dès maintenant vos activités pour la Semaine nationale de l’action bénévole, du 19 au 25 avril 2020. Proposez un plan, déterminez les bons outils et faites preuve de votre amour et de votre appréciation. Commencez par télécharger le Karma Kit de Phil, des ressources faciles à utiliser dans vos médias sociaux pour la Saint-Valentin et disponibles ici même.

Previous

Next