Forum de Montréal: Partenaires en leadership d’Imagine Canada

En tant que spécialistes en communications philanthropiques, nous avons une responsabilité, chez Phil, d’être constamment à l’affût des dernières tendances dans le secteur. C’est en assistant à des événements comme le Forum de Montréal d’Imagine Canada que nous nous démarquons dans notre maîtrise des enjeux en philanthropie.

Cette année, la troisième édition fut un événement francophone d’une journée, offrant aux dirigeants d’OSBL l’occasion de prendre du recul, de réfléchir et d’échanger avec leurs pairs afin de mieux comprendre pourquoi ils fonts ce qu’ils font. L’événement était ouvert à tous les hauts dirigeants du secteur, notamment aux partenaires en leadership, soit les directeurs généraux et les présidents de conseils d’administration. Notre présidente, Kim Fuller, a assisté à cette rencontre au sommet de la philanthropie et a aussi coanimé une activité de discussions-éclair en compagnie de cinq autres experts du secteur.

SONDAGE « TALKING ABOUT CHARITIES 2013 »

Ce sont Marcel Lauzière et Stéphane Vaillancourt, d’Imagine Canada, qui ont ouvert la discussion avec « Quoi de neuf dans le secteur ». On a pu apprendre, entre autres, quelles sont les dernières tendances en mantière de perception des organismes de bienfaisance chez les Canadiens. En particulier, M. Lauzière a voulu souligner la différence de perception qu’affichent les Québécois envers ces organismes.

Attitudes_OSBL

Selon un sondage (en anglais seulement) mené par Imagine Canada en collaboration avec la Fondation Muttart, « Les Québécois sont plus susceptibles de dire que les organismes de bienfaisance se comparent favorablement au gouvernement, mais ils sont aussi plus susceptibles d’avoir de grandes attentes à l’égard des organismes de bienfaisance. » En effet, les Québécois sont très sensibles aux question d’éthique et de gouvernance en philanthropie. Quarante-huit pour cent d’entre eux trouvent que les organismes dépensent trop d’argent sur les activités de collecte de fonds (galas, etc.), alors que 80% s’attendent des OSBL à ce qu’ils fournissent à leurs donateurs un aperçu de l’utilisation de leur argent. Les perspectives de croissance du secteur philanthropique québécois se comparent donc bien au reste du Canada, mais les attentes sont particulièrement élevées en matière de transparence.

PORTAIL DONACTION

Après le mot de bienvenue de Mm. Lauzière et Vaillancourt, les participants ont découvert un nouvel outil de référence pour les organismes de bienfaisance canadiens.

donactionGrâce au Portail DonAction, il est maintenant plus simple que jamais d’effectuer des recherches sur les organismes de bienfaisance canadiens. Vous pouvez effectuer une recherche pour un organisme en particulier ou par région ou domaine d’intérêt. Le Portail DonAction permet aux organismes de bienfaisance de raconter leur histoire et de créer des liens avec les gens qui soutiennent leur cause. Il permet également au grand public de consulter les états financiers d’un organisme de bienfaisance, de suivre l’évolution de sa situation financière et même d’y faire un don en ligne. C’est un outil bienvenu car il répond bien aux nouvelles attentes des donateurs en matière de transparence.

INNOWEAVE

innoweave logoLe secteur philanthropique n’y fait pas exception: il existe un besoin grandissant d’avoir recours à un consultant de qualité en nouvelles technologies et en innovations sectorielles. C’est pourquoi nous étions ravis de prendre connaissance de la firme Innoweave et des possibilités qu’elle offre aux OSBL.

La compagnie se spécialise dans la mise en place de nouvelles technologies, de l’informatique en nuage au financement participatif. Elle éduque ses clients pour qu’ils puissent en tirer un bénéfice maximal. Chaque module offert par Innoweave est dédié à une innovation en particulier, et comprend l’évaluation des besoins, les ateliers d’apprentissage et la mise en place.

L’objectif de la compagnie est d’outiller les OSBL pour qu’ils améliorent en profondeur leurs façons de récolter de l’argent.

LE DISCOURS FONDAMENTAL

« Si votre présence n’a aucun impact, votre absence ne fera aucune une différence. » – Kristen Ledford

Diane Ellison est conseillère spéciale au président-directeur général, chargée de représenter Imagine Canada au Québec. Elle s’efforce de mettre à profit l’expertise et les ressources d’Imagine Canada pour soutenir le succès continu des OSBL du Québec.

Le Nouveau discours insufflera au secteur, et ultimement au public, une compréhension que nous (les charités) avons un impact sur plusieurs facettes de la vie et qu’à cause de nous

ON PARLE STRATÉGIE AVEC JASMYN BEAUSÉJOUR

Jasmyn Beauséjour, du Boston Consulting Group, nous a partagé l’importance de la cohérence interne. Une bonne stratégie permettra à toute votre équipe de travailler dans le même sens à la longue. La vision, elle doit évoluer avec l’organisme dans le temps. M. Beauséjour a souligné que la mission ne devrait pas être vague ou générique, mais plutôt vivante et motivante.

Chez Phil, nous avons beaucoup apprécié son point sur les communications: il faut bien communiquer la stratégie une fois qu’elle est établie! C’est lorsque la stratégie, la vision et la mission d’un organisme sont bien comprises à l’interne et par les donateurs que les meilleurs résultats peuvent être atteints.

Jasmyn nous rappelle qu’il faut bien prendre le temps de planifier les choses, même quand on sent qu’il n’y a pas assez d’heures dans la journée – c’est surtout là qu’il faut faire de l’ordre et créer un plan d’action.

COMMENT LES GRANDS LEADERS INSPIRENT L’ACTION

On a adoré le vidéoclip de Simon Sinek “Start with Why”, qui est à la base de tous les stratégies et outils de communications que nous offrons à nos clients. Si vous ne l’avez pas encore vu, regardez-le dès maintenant!

DISCUSSIONS ÉCLAIR

La fondatrice et directrice du marketing chez Phil, Kim Fuller, était parmi les six animateurs d’une portion fort stimulante du Forum: les discussions éclair. L’objectif était de faire participer les gens en petits groupes; une invitation à débattre de plusieurs enjeux en gestion philanthropique. On en a retenu quelques considérations éclairantes:

  • Les résultats peuvent mettre un certain temps à se concrétiser. Puisqu’il est difficile d’obtenir du financement pour un OSBL sans démontrer de résultats concrets, les participants on relevé l’importance de bien documenter le progrès au fur et à mesure qu’un projet avance;
  • Il est essentiel de tenir son Comité Administratif (CA) informé de toutes les mesures de recrutement entreprises pour que ces derniers sachent à quoi s’en tenir;
  • Les membres du CA doivent s’impliquer dans l’organisme, tout en collaborant avec la direction pour éviter les ingérences et les retards;
  • L’engagement des jeunes bénévoles doit être optimisé en considération de leurs attentes et habiletés. Il faut leur trouver des activités appropriées;
  • Pour toutes les parties prenantes d’un organisme, des membres du CA aux bénévoles, en passant par les donateurs et les employés, une bonne communication et un respect mutuel favoriseront la confiance et les relations entre tous.

Nous avons tous profité pleinement de cette journée. Le Forum de Montréal, Partenaires en leadership d’Imagine Canada fut une excellente occasion de s’entretenir au sein du monde de la philanthropie. Nous avons hâte de voir ce qu’Imagine Canada nous réserve l’an prochain!